La ferme de mes souvenirs

Qu’il est loin le temps jadis où je passais mes étés à la ferme de la Décomberie.  Chaque matin, quand on allait au champ en tracteur, j’observais mon grand-père qui travaillait la terre, ses outils à la main sans relâche.

Les oiseaux chantaient dans les buissons, dans les palisses, ça sentait bon le foin et la paille. Tout doucement le soleil montait dans le ciel bleu de l’été.

Les animaux nous entouraient à chaque instant, on promenait les vaches d’un champ à l’autre, on nourrissait les lapins qui vivaient dans leur clapier et en fin de journée on allait relever les œufs dans le poulailler et le pailler. Et quand les cloches de l’église sonnaient, à midi, nous nous mettions autour de la table pour partager un repas mijoté par ma mamie. C’était un moment de joie et de gaieté.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s